Céline PARET

Nutritionniste

                                        Consultations sur rendez-vous

Pour garder la tête, mangez des fruits rouges

Sachant que la maladie d'Alzheimer finit par toucher une personne sur cinq à partir de 85 ans, et que de toute façon, le vieillissement a tendance à altérer nos fonctions cognitives, toute piste de prévention est bonne à suivre. Selon cette étude, il est possible de retarder le déclin cognitif de plus de deux ans. Et ce, en se faisant plaisir, puisqu'il suffirait de manger régulièrement des fruits rouges ! Explications.

Description de l'image

Des chercheurs suggèrent que l'on peut réduire le déclin cognitif en modifiant son régime alimentaire, et plus particulièrement en l'enrichissant en flavonoïdes, de puissants antioxydants que l'on trouve dans nombre de fruits et légumes, et encore plus particulièrement dans les fruits rouges.

Pour en arriver à ce résultat, les scientifiques se sont intéressés à la célèbre cohorte de 121.700 infirmières américaines suivies depuis 1976 et alors âgées de 30 à 55 ans. Après avoir régulièrement donné des renseignements sur leur mode alimentaire, ces femmes ont passé des tests évaluant la mémoire tous les deux ans entre 1995 et 2001, alors qu'elles avaient cette fois-ci en moyenne 74 ans.
Résultat, les femmes qui ont consommé en moyenne 2 portions par semaine de fruits rouges (cassis, framboises, fraises, mûres, myrtilles et autres baies comme la canneberge), ont vu leur déclin cognitif retardé de 2,5 ans par rapport aux femmes qui ne mangeaient pas ou peu de fruits rouges.
Cet effet bénéfique des fruits rouges est attribuable à leur teneur élevée d'anthocyanidines et de flavonoïdes.

Autre bonne nouvelle, les fruits rouges sont également réputés pour faire partie des aliments anti-cancer !

Reste que dans nos régions, il n'est pas toujours facile de consommer autant de fruits rouges toute l'année à un coût raisonnable. Alors prévoyez l'hiver durant l'été en congelant vos fruits frais directement, et aussi en congelant vos desserts à base de fruits rouges (idéalement allégés en sucre): gratins, tartes, clafoutis, crèmes…

(Source : Devore E.E. et al., Annals of Neurology 25 APR 2012, DOI: 10.1002/ana.23594.)